epoque merens

02 août 2010

pourquoi?

"En selle , ma conscience se porte bien , respire mieux , se permet toutes sortes de virevoltes et de contradictions qui l'aguerrissent , lui procurent une légèreté , une liberté , une déraison même dont mon coeur a besoin pour se desserrer ."

Pierre Moustiers.

Posté par lilalo à 20:46 - Commentaires [10] - Permalien [#]

28 septembre 2010

Simple description du retour vers l'ariège.

Voilà je décolle enfin de cette saison d'été passée dans les montagnes vibrantes de l'arrière pays niçois et du Boréon.

Les juments ont pris une bonne dose de liberté,je leur en offrirai volontiers plus mais le retour m'appelle.Après avoir reporté le départ déjà plusieurs fois,les quelques flocons de neige de fin de septembre m'ont décidé.Le premier passage est à 2450m d'altitude alors je traîne pas trop.Ce matin là c'est givré sur les prairies mais le soleil va briller.

Une fois au col de barn on jète un dernier coup d'œil sur le vallon de mollières et sur les copains au loin,je crois que les juments ont bien pigé ce qu'il allé se passer.Ya une poule sur le dos de Pile pile qui est pas très fière d'être là,je la laisse chez des copains deux jours plus tard.Et après un passage à la nage pour rejoindre Roubion c'est le brame du cerf qui me réveille en sursaut dans la nuit.Je zyeute les juments...toujours là,ok dodo.

Sur le chemin,quelques rencontres:des brebis,des chiens,des moustiques,quelques vieux sur leurs bancs,une bergère,des éleveurs d'ânes,des chasseurs...des passages dangereux et des demi-tours forcés,c'est obligé.

Puis comme ça jusqu'à Mirabeau où une copine vient me chercher en camion pour rester quelques temps sur Aix.On est le 18 octobre.

Posté par lilalo à 10:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 novembre 2010

texte amérindien

Cela ne m'intéresse pas de savoir
Quel est ton métier,ce que je veux savoir,
C'est ce qui te tient à cœur et si
Tu oses rêver d'accomplir tes désirs
Si tu es prêt à paraître fou
Par amour ou pour tes rêves,
Pour l'aventure d'être vivant,
Je veux savoir si tu as touché
Le cœur de ta tristesse,si tu t'es ouvert
Suite aux épreuves de la vie
Ou si tu t'es desséché ou fermé
Par peur de la douleur.

Je veux savoir si tu peux
Expérimenter ta douleur
Ou la mienne sans chercher
A la cacher,à la diminuer
Ou à la solutionner.

Je veux savoir si tu peux entrer
Dans la joie,la mienne ou la tienne,
Si tu peux danser sauvagement
Et laisser l'extase te remplir
Jusqu'au bout des doigts
Sans apposer de limites humaines
Et sans penser être prudent ou réaliste.

Cela ne m'intéresse pas de savoir
Si l'histoire que tu me racontes est vraie,
Ce que je veux savoir,c'est si tu peux
Décevoir quelqu'un d'autre afin de rester vrai
Envers toi même,si tu peux supporter
L'accusation d'être un traître
Et ne pas trahir ta propre âme.

Je veux savoir si tu as suffisamment
De foi pour être digne de confiance,
Je veux savoir si tu sais voir la beauté
Même si ce n'est pas beau tous les jours.

Posté par lilalo à 12:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]